Briefmarken 1849

Frankreich (FRANCE) - Briefmarken 1849

Katalog Yvert 6B

France 1849 émission Cérès, 1f.carmin-brun avec trés belle oblitération grille légére, trés bien margé, jolie piéce, TTB.
Yvert 6B, Cérés 6c = 1200 EUR. Signé Roumet. (Certificat Pascal Scheller sur demande + 25 EUR)

France, 1849, Ceres issue, 1f brown carmine, EXTREMELY FINE with wide margins and clean beautiful cancel. Scott 9b

Frankreich 1849, 1F braunkarmin, breitrandiges und ideal gestempeltes Kabinetstück. Michel 7b = 1300 EUR, geprüft Roumet.

verkauft / sold

Suchen Sie etwas Ähnliches?
Are you looking for something similar?


Weiterempfehlen / recommend


WIKIPEDIA: le 1 franc carmin. Le premier jour d´usage n´est pas connu, si l´on se fie aux dates des tirages on peut penser qu´il apparait probablement après le 10 janvier 1849 dans les bureaux de Poste. Si l´ordre alphabétique départemental a bien été utilisé pour distribuer les timbres à un franc au fur et à mesure de leur sortie de l´imprimerie, les premiers jours seraient à rechercher en Ille-et-Vilaine ou dans l´Indre.
La circulaire n°4 du 25 janvier 1849 de l´Administration générale des Postes, signale dans son second titre que plus de la moitié des bureaux sont alors approvisionnés en timbres à un franc, et que tous les bureaux seront approvisionnés dans la semaine qui suit sa rédaction. Cette circulaire signale aussi que les timbres à quarante centimes seront disponible dans un mois, ce qui ne sera pas le cas. Ce document confirme indirectement l´approvisionnement progressif des bureaux en timbres à un francs, et la difficulté de connaitre le premier jour d´apparition des « un franc rouge carmin ».
Les cinq tirages dans cette couleur sont effectués avec le même matériel que le « Un franc vermillon », il existe donc aussi un tête-bêche case 35 du panneau d´impression. Entre janvier 1849 et juillet 1853 sont produits environ 2 millions de timbres-poste.
Outre son utilisation en métropole et en Algérie, le « un franc rouge carmin » a aussi été envoyé à titre expérimental dans certains territoires d´Outremer (Guadeloupe, Martinique, Guyane et Réunion) entre 1851 et 1853.
Le timbre rouge foncé est vendu jusqu´à épuisement des stocks (début 1854), il est remplacé à partir de septembre 1853 par un timbre de même valeur au type Napoléon III Empire.
Cette valeur a fait l´objet d´une réimpression en 1862 pour satisfaire une demande de Sir Rowland Hill (tirage : 4350 timbres-poste conservés, une grande partie des planches est conservée au Musée de La Poste). Il n´existe pas de réimpressions dans la couleur vermillon.