Briefmarken 1850
Certificat Pascal Scheller

Frankreich (FRANCE) - Briefmarken 1850

Katalog Yvert 2

France 1849 émission Cérès, 15c. vert oblitéré du losange DS2 de Paris, trés bien margé, piéce choisie, TTB.
Yvert 2 = 1000 EUR. Certificat Pascal Scheller.

France, 1850, Ceres issue, 15c green, EXTREMELY FINE with wide margins and clean cancel. Scott 2

Frankreich 1850, 15c grün, breitrandiges und sauber gestempeltes Kabinetstück. Michel 2a

verkauft / sold

Suchen Sie etwas Ähnliches?
Are you looking for something similar?


Weiterempfehlen / recommend


WIKIPEDIA: Émission prévue pour le 1er juillet 1850. Mais ces timbres-poste seront imprimés et livrés avec retard, la plus ancienne date d´utilisation connue à ce jour est le 29 juillet 1850. Ce cinquième timbre non dentelé de France au type Cérès avec une valeur de 15 centimes est de couleur verte sur papier vert clair teinté dans la masse. Il est vendu uniquement à Paris pour affranchir les lettres de moins de 15 grammes postées dans et à destination de la capitale (tarif spécifique). Il est rare sur lettres pour l´étranger et exceptionnel en province.
Le créateur de l´illustration est le graveur Jacques-Jean Barre. Le timbre est imprimé en typographie à plat, en feuille de trois cents exemplaires, divisée en deux panneaux de 150 timbres (15 lignes de 10 timbres).
Le tirage est d´environ 3,3 millions de timbres11, les timbres seront vendus jusqu´à épuisement des stocks. Il est remplacé le 1er juillet 1853 par l´utilisation de timbres à 10 centimes couleur bistre (type président Louis-Napoléon Bonaparte, puis type Empire), suite à l´abaissement du tarif des lettres circulant dans Paris intra-muros.
Ce timbre peu utilisé présente une des plus grande rareté des timbres de France. Lors de la constitution de la planche d´impression, une vignette a été disposée à l´envers, créant un « tête-bêche ». Ce fait en soit n´est pas exceptionnel, presque tous les premiers timbres de France ont un ou plusieurs tête-bêche. Mais dans le cas du cérès 15c vert, seule une unique paire est connue, sur une lettre de surcroît. Aucune autre n´a été découverte, à ce jour. Cette pièce a appartenu au baron Philippe Ferrari de La Renotière. Elle a changée dernièrement de propriétaire lors de la vente de la collection « La Fayette » en novembre 2003.
Toutefois, vu la découverte en 1999 du non émis au type Cérès, 40 centimes bleu, 150 ans après son impression, il est possible qu´une nouvelle paire soit découverte un jour (6110 paires avec tête-bêche existent en théorie d´après le tirage du timbre).
Cette valeur a fait l´objet d´une réimpression en 1862 pour satisfaire une demande de Sir Rowland Hill (tirage : 4350 timbres-poste conservés, une grande partie des planches est conservée au Musée de La Poste). Il existe deux blocs de quatre timbres-poste avec le tête-bêche provenant de ce retirage, dont un est est au musée de la poste à Paris.